Le verdict du 1er tour : 12 maires élus et une forte abstention

Vote à Baie-Mahault
Le premier tour des élections municipales et communautaires a vécu. Le scrutin a été marqué par une très forte abstention (53,52 %) qui a surtout bénéficié aux maires sortants. Ainsi, onze d’entre eux ont été réélus dès ce dimanche 15 mars 2020. Il s’agit de Guy Losbar (Petit-Bourg), Jean-Louis Francisque (Trois-Rivières), Elie Califer (Saint-Claude), Eric Jalton (Les Abymes) Gabrielle Louis-Carabin (Le Moule), Ferdy Louisy (Goyave), Hélène Polifonte (Baie-Mahault), Maryse Etzol (Grand-Bourg), Thierry Abelli (Bouillante) Blaise Mornal (Petit-Canal) et Jocelyn Sapotille (Lamentin). Ce dernier est passé de justesse grâce à 3 petites voix, qui lui ont permis de franchir le cap des 50% de suffrages exprimés. Un seul maire sortant a été battu dès ce premier tour. Il s’agit de Christian Jean-Charles (Pointe-Noire). C’est Camille Elisabeth, conseiller départemental, qui lui succédera.
Dans les vingt autres communes, seize des maires sortants ont été mis en ballotage dont six sont en position défavorable. Il s’agit d’Emmanuel Duval (Terre-de-Bas), devancé par son premier adjoint, Rolande Nadille-Vala ; Aramis Arbau (Vieux-Habitants) qui pointe derrière le candidat socialiste Jules Otto ;
Louly Bonbon (Terre-de-Haut), derrière Hilaire Brudey (premier secrétaire fédérale du Parti socialiste), largement en tête ; Victor Arthein (Port-Louis) bien qu’ayant redressé les comptes de la commune en une mandature ; Jean-Claude Maës (Capesterre de Marie-Galante), qui avait succédé en janvier 2020 à Marlène Miraculeux-Bourgeois, démissionnaire ; Marie-Luce Penchard (Basse-Terre) devancée par le candidat socialiste, André Atallah.

QUALIFIÉS POUR UN 2e TOUR INCERTAIN

Dans ces communes, parfois plusieurs candidats ont franchi la barre des 10 %. En voici la liste :
• Anse-Bertrand : Edouard Delta (maire), Daniel Moustache ;
• Baillif : Marie-Yveline Ponchateau (maire), Sylvie Gustave-dit-Duflo, Marie-Lucile Breslau ;
• Basse-Terre : André Atallah, Marie-Luce Penchard (maire), Brigitte Rodes, Sonia Petro ;
• Capesterre Belle-Eau : Joel Beaugendre (maire), Jean-Philippe
Courtois, Hugues dit Philippe Ramdini ;
• Capesterre de Marie-Galante : Betty Besry, Jean-Claude Maes (maire), Katia Bordin-Manicord, Jean-Marc Pasbeau ;
• Deshaies : Jeanny Marc (maire), Fred Goubin, Engebert Valluet
• La Désirade : Loïc Tonton, René Noël, François Saint-Auret
• Le Gosier : Cédric Cornet, Jean-Claude Christophe, Patrice Pierre-Justin, Jocelyne Virolan ;
• Gourbeyre : Luc Adémar (maire), Claude Edmond, Leili D’Alexis
• Morne-à-l’Eau : Philipson Francfort (maire), Jean Bardail, Georges Hermin, Ketty Labuthie ;
• Pointe-à-Pitre : Jacques Bangou, Harry Durimel, Tania Galvani, Loïc Martol, Marie-Eugène Trobo-Thomaseau ;
• Port-Louis : Jean-Marie Hubert, Victor Arthein (maire) ;
• Sainte-Anne : Christian Baptiste (maire), Jacques Kancel, Patrick Galas, Marlène Captant, Sébastien Gauthier ;
• Sainte-Rose : Claudine Bajazet (maire), Fauvert Savan, Henri Yacou ;
• Saint-François : Laurent Bernier (maire), Bernard Pancrel, Sophie Péroumal-Sylvanise, Jean-Luc Péran ;
• Saint-Louis : François Navis, Camille Pélage, Liliane Passé-Coutrin, Marthyr Nagau ;
• Terre-de-Bas : Rolande Nadille-Vala, Emmanuel Duval (maire) ;
• Terre-de-Haut : Hilaire Brudey, Louly Bonbon (maire), Ginette Samson ;
• Vieux-Fort : Rolland Plantier (maire), Héric André, Nérée Bourgeois ;
• Vieux-Habitants : Jules Otto, Aramis Arbau (maire), Gaston Géran.
Ils sont tous en mesure de se présenter au deuxième tour, si celui-ci est maintenu. Cependant, il se pourrait que ce rendez-vous soit reporté de plusieurs semaines en raison de la pandémie de Covid-19, qui pourrait entraîner le confinement de la population. Le gouvernement devrait se prononcer d’ici à ce mardi 17 mars 2020 au plus tard. C’est également ce jour-là que les listes devront être déposées en préfecture.
En cas de report du second tour, le risque c’est de voir l’annulation du premier. Selon le constitutionnaliste Didier Maus, interrogé par le journal Ouest-France, « l’élection municipale est indissociable, elle forme un tout. Mon sentiment est qu’on refait tout ou rien. Si l’on considère que l’on ne peut pas voter dimanche prochain, il faut annuler le résultat d’aujourd’hui. »
Vu les circonstances, il peut sans doute y avoir une exception.
On en saura plus rapidement.

LES RÉSULTATS DÉTAILLÉS COMMUNE PAR COMMUNE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*