LES ABYMES : Jalton au nom de l’amour

Eric Jalton

L’amour a été au cœur de la campagne électorale de la liste conduite par Éric Jalton, lors des dernières Municipales. Slogan, chanson, graphisme… tout était lié à cette thématique. Mardi 26 mai 2020, c’était le jour du conseil municipal d’installation et, de nouveau, il s’est agi de chanter l’amour. La séance commence avec près d’une heure de retard, sur les notes de la célèbre chanson de Barbara, Ma plus belle histoire d’amour, mais très vite il faut passer aux actes administratifs qui permettent d’élire le maire et ses adjoints. Car, c’est pour cela que le gymnase Céligny accueille l’ensemble des élus du 15 mars 2020, une partie de l’administration communale et quelques invités dont le député Max Mathiasin, la présidente du Département, Josette Borel-Lincertin, et l’ancien maire de Pointe-à-Pitre, vice-président de Cap Excellence, Jacques Bangou.
Sans surprise, Éric Jalton est reconduit à la tête de la ville pour un troisième mandat avec les 39 suffrages de sa majorité ; les six élus du groupe d’Olivier Serva ayant voté blanc. Appliquant de manière stricte les consignes de sécurité rendues indispensables par la situation sanitaire liée au coronavirus, il se ceint lui-même de l’écharpe tricolore et conserve son masque de protection, même quand il s’agit de s’exprimer pour remercier son équipe et la population qui lui ont fait confiance.

UNE MANDATURE SOUS LE SIGNE DU SOCIAL


Parmi les invités d’Éric Jalton, la présidente du Département, Josette Borel-Lincertin, a assuré la ville de son soutien dans le secteur du social.

Cette nouvelle mandature sera placée sous le signe du social car il faudra venir en aide aux personnes que la crise sanitaire a appauvries et aux entreprises dont l’activité a été réduite. « Nous aurons beaucoup de travail à ce niveau-là », prévient le maire. (Cliquez pour écouter)
Pour sa nouvelle mandature, Éric Jalton sera accompagné d’une liste d’adjoints renouvelée de moitié : 7 sur 13, à l’image de toute l’équipe, qui a, malgré tout, conservé son ossature, sa colonne vertébrale. Car, s’il faut du sang neuf, pour apporter de nouvelles idées, l’expérience est d’une importance capitale en cette période d’incertitude sur l’avenir.
La ville des Abymes aura besoin de toutes ses forces vives pour remonter la pente.
Et comme pour bien le signifier à tous, Éric Jalton remet une écharpe à tous les élus. Par ailleurs, comme c’est déjà le cas, le bureau municipal est élargi aux élus délégués qui souhaitent y participer. Autrement dit, tous les élus y ont leur place en fonction, bien sûr, de leur intérêt pour les sujets abordés. Cependant, les adjoints seront les seuls à disposer du droit de vote.
Cette nouvelle mandature débute dans des conditions particulières, mais les Abymes semblent avoir les ressources pour y faire face.


Eliane Guiougou, un des piliers de l’équipe, en charge de l’action sociale, aura beaucoup de travail en ce début de mandature.

Tous les élus du conseil municipal et les résultats du premier tour

L’équipe des adjoints :

Fabert Michély (1er adjoint), Marie-Camille Mounien (2e adjointe), Rosan Rauzduel (3e adjoint), Magaly Marsin (4e adjointe), Alix Nabajoth (5e adjoint), Annie Louis-Marie (6e adjointe), Eric Célinain (7e adjoint), Nadiah Surville-Pérafide (8e adjointe), Robert Barbin (9e adjoint), Nadège Théophile (10e adjointe), Fulbert Henry (11e adjoint) Jacqueline Thénard (12e adjointe), Philibert Moueza (13e adjoint)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*