LE MOULE : Carabin, une dernière pour la route ?

Carabin : Une dernière pour la route ?

Gabrielle Louis-Carabin avait remis à Ary Chalus sa première écharpe en 2001, à Baie-Mahault. En 2020, il lui rend la pareille. Sauf que ce n’est pas la première du maire du Moule, mais la sixième. Peut-être la dernière ? Pas sûr ? Pour son fidèle lieutenant depuis plus de 30 ans, Jean Anzala, ce sera la dernière. Il l’a annoncé. Pour elle, rien n’est décidé. Et à voir la forme qu’elle a affiché en ce mardi 26 mai 2020, au réfectoire de l’école Jean-Galleron (section Guénette), à l’occasion du conseil d’installation, il vaut mieux attendre qu’elle l’annonce elle-même, dans le courant de la mandature qui commence. « Je suis fière de mes 74 ans. On dit que je suis vieille mais ès zòt ka vwè an vyé ? An ka pòté talon an mwen, an ka kouri… An ka swété kè lè zòt ké ni 74 zan kè zòt ké kon mwen ! ».(*) Et vlan, à la face de ceux qui dissertent sur son âge.

RÈGLES SANITAIRES A MINIMA

C’était un jour de fête sans fête, en raison de la crise du coronavirus, mais l’ambiance était très détendue. Parfois trop, au point que les règles sanitaires n’étaient pas toujours appliquées avec la même rigueur que dans d’autres communes : port aléatoire du masque, distance de sécurité non respectée, flacons de gel en nombre limité… Vraiment sur ce point Le Moule a fait le minimum : ne pas inviter les familles et amis à la réception, déclarer les tables et mettre un marquage au sol. Bref !
L’important était cette installation officielle du conseil municipal avec ses deux temps forts : l’élection du maire, puis celle des adjoints, dont le nombre de 13 a été validé.

« FAUT PAS CONFONDRE AMITIÉ ET POLITIQUE »

Gabrielle Louis-Carabin est élue avec 29 voix ; les six élus de l’opposition ayant voté blanc. Et vient le moment où la Dame prend le micro pour remercier tout son bon monde : colistiers, familles, soutiens divers, population. Alors elle dit et le répète à plusieurs reprises : « A tous ceux qui sont sur la liste et qui ont cru encore en Carabin, je vous remercie. Madame Carabin n’a pas changé. Elle l’a toujours dit : elle est venue travailler dans l’intérêt des Mouliens, dans l’intérêt des habitants. Elle n’est pas venue faire ses affaires personnelles. Seul compte l’intérêt général ». Et pour ceux qui ne l’ont pas compris, elle insistera plus tard : « Faut pas confondre amitié et politique ».

« CONTRE VENTS ET MARÉES »

Cependant, très rapidement elle va s’exprimer avec le naturel qu’on lui connaît pour dire beaucoup de choses qu’elle avait sur le cœur.
D’abord à l’adresse de la présidente du Département, Josette Borel-Lincertin, en rappelant qu’elle attend toujours les trottoirs qu’on lui a promis, avant d’affirmer non sans une ironie : « Jusqu’à présent, j’attends les trottoirs. Ils vont arriver, je ne sais pas quand, mais ils vont arriver. Parce que Mme Carabin a prouvé, avec son équipe, qu’elle était capable, de gagner au Moule, contre vents et marées et contre ceux et celles à qui, un jour, elle avait tendu la perche. » (Cliquez pour écouter l’intégralité de l’extrait).

COUPS DE GRIFFE AUX SOCIALISTES

Petite pique aussi à l’attention des Socialistes qui ont osé ne pas choisir entre elle et Justine Bénin avant ces élections municipales. On se souvient de l’avant-dernière petite phrase du communiqué de presse de la Fédération du Parti socialiste : « La Fédération socialiste précise qu’au Moule, les socialistes de Guadeloupe laisseront les électeurs mouliens départager Gabrielle Louis-Carabin et Justine Bénin qui ont, toutes les deux, cheminé durant de longues années à leurs côtés, et qui sont l’une et l’autre des femmes de valeur. » Elle ne l’a pas digéré. (Cliquez pour écouter).
Tout au long de l’après-midi elle donnera des exemples de son action depuis son arrivée au Moule : reconstruction après Hugo, assainissement des finances communales, réhabilitation de l’habitat insalubre, relogement des familles etc. Il fallait qu’elle montre qu’elle a transformé la ville — ce que d’ailleurs personne ne conteste — et qu’elle était encore d’attaque pour servir Le Moule, avec son équipe renouvelée, mais aussi avec les élus de l’opposition qui le veulent. Mais ça, c’est une autre paire de manches.
(*) Pensez-vous que je sois vieille ? Je porte des talons, je cours. Je souhaite que vous soyez aussi en forme que moi quand vous aurez 74 ans.

Tous les élus du conseil municipal et les résultats du premier tour

L’équipe des adjoints

1er adjoint : Jean Anzala

2e adjointe : Betty Armougon

3e adjoint : Pierre Porlon

4e adjointe : Marie-Michelle Hildebert

5e adjoint : Marcellin Chingan

6e adjointe : Sylvia Sermanson

7e adjoint : Thierry-Michel Suret

8e adjointe : Rose-Marie Loques

9e adjoint : Bernard Saint-Julien

10e adjointe : Elsa Suarès

11e adjoint : Thierry Fulbert

12e adjointe : Eveline Clothilde

13e adjoint : Patrick Pelage

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*