Brigitte Rodes remercie ses électeurs… et après ?

Brigitte Rodes
Troisième du premier tour des élections municipales de Basse-Terre, derrière André Atallah et Marie-Luce Penchard et devant Sonia Petro, Brigitte Rodes fait partie des qualifiés pour le second tour, reporté au mois de juin, sans qu’aucune date ne soit précisée jusqu’ici. On en saura davantage au mois de mai, si les autorités françaises parviennent à enrayer la progression de l’épidémie de coronavirus.
Dans un communiqué de remerciement, elle s’adresse aux 594 électeurs qui l’ont soutenue ce dimanche 15 mars 2020. Reste à savoir maintenant quelle sera son attitude dans le cadre des discussions qui vont précéder ce deuxième tour s’il a lieu comme prévu. Aura-t-elle la liberté d’envisager une fusion avec la liste d’André Atallah ? C’est envisageable. Cependant, cela risque d’être compliqué compte tenu de la présence sur sa liste de Joël Lobeau, de Jocelyn Mirre et de Jules Bébel, qui ont tout fait pour plomber la candidature du leader du groupe B@tir, conseiller municipal et communautaire d’opposition, qui parvient malgré tout à devancer le maire en place. On ne voit vraiment pas comment ces trois colistiers de Brigitte Rodes peuvent devenir ceux d’André Atallah. Mais qui sait ? Les résultats de ce premier tour peuvent ramener tout le monde à la raison et conduire à une union sacrée et sincère. Peut-être sous la pression des chefs de file de la Fédération guadeloupéenne du Parti socialiste, même si ceux-ci sont restés inaudibles avant le premier tour, laissant même Joël Lobeau s’ériger en pseudo-défenseur du rassemblement, avant de se retrouver à une surprenante deuxième place sur la liste conduite par Brigitte Rodes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*