PETIT-CANAL : Et de deux pour Mornal !

Devenir maire pour la première fois, c’est un grand moment. Mais quand on parvient à se faire réélire, on savoure autant. Surtout quand on est l’un des maires les mieux élus de ces Municipales. On a bien senti la joie de Blaise Mornal d’être de nouveau l’objet de toutes les attentions à l’occasion du conseil d’installation de l’assemblée municipale de Petit-Canal, élue le 15 mars 2020. Neuf semaines plus tard, il est entré officiellement en fonction pour la nouvelle mandature. C’était samedi soir (23 mai 2020), au gymnase municipal. Le public, relativement nombreux, a pu profiter pleinement de l’événement, grâce aux mesures sanitaires mises en place avec rigueur par les services municipaux. Dans ce public, côte à côte, les deux présidents des collectivités majeures, Josette Borel-Lincertin (Département) et Ary Chalus (Région) avaient pris place aux côtés de la conseillère départementale, Marlène Bernard (binôme de Blaise Mornal), du maire de Port-Louis, Victor Arthein, et du représentant de la communauté d’agglomération du Nord Grande-Terre, Pierre Porlon.


Petit-Canal peut compter sur le soutien des deux collectivités majeures.

POUR UNE MANDATURE DE RÉCONCILIATION

Se sentir bien entouré, ça donne des ailes pour entamer une nouvelle mandature. Et ce sera avec une équipe d’adjoints renouvelée de moitié. Elu avec 25 voix au lieu de 26, en raison d’une erreur d’une élue de la majorité qui s’en est excusée, Blaise Mornal s’est engagé à poursuivre le travail commencé avec rigueur et a souhaité que le rapprochement entre les sections et le centre-bourg se poursuive pour être plus fort.
Pour cela, la commune aura besoin de tous ses enfants d’où l’invitation adressée à l’opposition à enterrer la hache de guerre et à se dire que la campagne électorale est terminée. Un des adjoints insistera sur ce point en se tournant vers les trois élus de la minorité. Et, sans doute, il a dû apprécier les applaudissements reçus en retour par ces derniers. C’est un bon début. Mais si être de l’opposition ne signifie pas critiquer à outrance et refuser de toutes les décisions, il ne s’agit pas non plus de tout valider. Le groupe minoritaire conduit par Axelle Kaulanjan saura certainement accompagner les bonnes actions avec intelligence et mettre le doigt sur les dysfonctionnements avec vigilance. C’est indispensable !
Après une campagne délétère, la commune de Petit-Canal semble partie pour une belle mandature, à condition que l’écoute active et le respect mutuel soient au rendez-vous.

Liste des élus du conseil municipal et résultats du premiers tour

L’équipe des adjoints

1re adjointe : Sheila Reine épouse Rampath

2e adjoint : Modvène Magen-Terrasse

3e adjointe :Edouard-Lise Beauchet épouse Défy-Dragin

4e adjoint : Laurent Chéraldini

5e adjointe : Marielle Plumasseau épouse Hildevert

6e adjoint : Rénalt Sioumandan

7e adjointe : Ornella Kindeur

8e adjoint : Moïse Attam-Kassigadou

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*