Accoudé à la fenêtre de ma maison créole, je regarde passer ce monsieur haut comme 169 centimètres de générosité et d’humilité empilés. C’est la énième fois que mon regard se porte sur le chapeau qui couvre son crâne rasé. En effet, régulièrement, il emprunte la rue principale de ce quartier populaire de la ville de Baie-Mahault, capitale industrielle et commerciale de la Guadeloupe.

DU JOURNALISME DE PRESSE ÉCRITE…

De ce que je sais, il se dit historien du présent. C’est le terme qu’il emploie pour définir ce métier de journaliste de presse écrite, qu’il exerce depuis 1983. Je vous parle d’une époque où le téléphone portable et les réseaux sociaux n’existaient pas et où il écrivait ses articles à l’aide d’une machine à écrire à ruban rouge et noir.

Je sais aussi que le quotidien France-Antilles (devenu en janvier 2019 FA Guadeloupe) a été son plus grand terrain d’action. Il a sévi au sein de la rédaction du fleuron du Groupe Hersant, aux Antilles-Guyane, pendant trente-deux ans. Durant cette période il a mis un point d’honneur à actualiser ses connaissances en suivant régulièrement les sessions de formation continue dispensées par le Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ) de Paris.

Des mises à jour aussi importantes à ses yeux que sa licence professionnelle Activités et techniques de communication (université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) et son diplôme de Management opérationnel (Essec Business School, Paris).

…À LA COMMUNICATION DIGITALE

L’aventure avec France-Antilles s’arrête quand il prend la décision de quitter son poste de chef de centre, à l’agence de Basse-Terre, en novembre 2017, après quatorze ans de management. La raison ? Sortir de son cadre protecteur pour vivre pleinement sa liberté de penser, de concevoir et d’agir à moins de dix années de la retraite. Et pourquoi ne pas, tel un jeune premier, commencer par découvrir un nouveau métier ?

C’est ce qui le conduit à se lancer dans la préparation du diplôme de Community manager à l’Institut de formation commerciale permanente (Ifocop) de Paris. C’est dans ce cadre qu’il vous présente 2020-ruedelamairie.fr, un webzine consacré aux élections municipales de 2020 en Guadeloupe. Objectif de ce projet : rassembler dans un même espace, toutes les informations utiles à ses confrères journalistes, aux agences de communication, aux candidats déclarés et potentiels et bien sûr aux électeurs.

Et puisqu’il ne s’arrête jamais, plus tard, c’est un autre projet que je l’inviterai à vous présenter.
Voilà, vous en savez un peu plus sur Marcel Gervélas, l’homme qui, de sa fenêtre, prend le temps de se regarder passer dans la rue principale de son quartier.