A J-100, tous les candidats potentiels commune par commune

Course aux municipales 2020
Nous sommes le 7 décembre 2019 et dans 100 jours exactement les électeurs guadeloupéens se rendront aux urnes pour choisir leurs conseillers municipaux et communautaires. Nous serons le 15 mars 2020 et ce sera le premier tour de scrutin. Un deuxième tour sera nécessaire, le 22 mars 2019, pour les communes qui n’auront pas réussi à accorder la majorité absolue à une liste. Au vu du nombre de candidats potentiels, il risque d’y avoir de nombreux ballotages et donc de communes amenées à renouveler les opérations de vote.
La précampagne bat son plein depuis longtemps et le nombre de déclarations de candidats tête de liste ne cesse de s’accroître, chaque semaine.

DES CRITERES DE VALIDATION À RESPECTER

Dans certaines communes les choses sont plus ou moins claires mais dans d’autres c’est l’incertitude. Beaucoup de maires sortants ne sont pas encore déclarés, mais ils devraient être tous de la partie, à l’exception de Marlène Miraculeux-Bourgeois (Capesterre de Marie-Galante), Jean-Pierre Dupont (Le Gosier), Jacques Cornano (Saint-Louis) et Josiane Gatibelza (Pointe-à-Pitre), qui ont annoncé qu’ils ne brigueraient pas un nouveau mandat. Du coup, c’est la grande bagarre pour gagner le fauteuil laissé vacant.
Ainsi au Gosier, il devrait y avoir une dizaine de listes au moins. Il est même question de 12, voire de 14, sans que cela puisse se confirmer. Quoi qu’il en soit, il s’agira pour certains prétendants de réussir à constituer une liste, en respectant les conditions de parfaite parité hommes-femmes. Ce n’est pas si évident que cela. De surcroît chaque membre de la liste devra répondre à des critères précis pour la validation de sa candidature par les services préfectoraux.

27 FEVRIER 2020, DERNIER DÉLAI POUR LE DÉPÔT DES LISTES

Cet engouement pour les élections municipales et communautaires est également visible à Sainte-Rose également où les dissidents de la majorité n’ont pas réussi à se mettre d’accord pour affronter l’équipe majoritaire. Par conséquent, ce sont plusieurs oppositions qui risquent de s’affronter, tout comme à Pointe-à-Pitre où le large rassemblement souhaité par certains élus et de nombreux administrés ne se fera pas. Sauf revirement de situation. Quoi qu’il en soit le dernier délai pour le dépôt des listes est fixé au 27 février 2020.
Dans certaines communes, les élections pourraient se focaliser sur deux listes, avec parfois une troisième pour offrir un choix supplémentaire aux électeurs. Cependant, il est trop tôt pour se prononcer sur un nombre définitif de listes et encore moins tenter un quelconque jeu de pronostics.
Ce récapitulatif que nous vous proposons n’est donc pas exhaustif mais à 100 jours du scrutin, il nous a semblé judicieux de faire un point d’étape, tout en sachant que certains candidats ont annoncé leur candidature dans l’espoir de pouvoir négocier une bonne place sur une autre liste. Nous restons à la disposition des candidats pour nous apporter les informations nous permettant de compléter, d’ajuster ou de rectifier, en cas d’omission, de retrait ou d’alliance récente. Nous vous remercions, par avance, pour votre collaboration.
Contact : 0690 37 98 97 ou 2020-ruedelamairie@orange.fr
SE RÉFÉRER À LA LISTE DES CANDIDATS POTENTIELS MISE À JOUR

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*